AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Natation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Beber.
Legend' SIA
Legend' SIA
avatar

Masculin
Age : 22
Inscrit le : 29/03/2008
Messages : 12294
Logiciel(s) utilisé(s) : Photofiltre studio

MessageSujet: Natation   Ven 14 Nov 2008, 22:28

Parlez tous de Natation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beber.
Legend' SIA
Legend' SIA
avatar

Masculin
Age : 22
Inscrit le : 29/03/2008
Messages : 12294
Logiciel(s) utilisé(s) : Photofiltre studio

MessageSujet: Re: Natation   Ven 14 Nov 2008, 22:29

Natation - Saint-Dizier - Manaudou : «pas le choix»




Pour sa première sortie depuis son échec à Pékin, Laure Manaudou (photo L'Equipe) avait choisi le meeting de Saint-Dizier. La nouvelle sociétaire du Cercle des nageurs de Marseille a nagé les séries du 50 m papillon (29''54) et du 50 m dos (29''09). L'occasion de revenir sur la médiatisation dont elle est l'objet, qui lui «met du stress». Quant à la déception de Pékin, elle est oubliée, car elle n'a «pas le choix», assure-t-elle.

«Laure Manaudou, qu'avez-vous ressenti pour votre retour à la compétition ?
Ca ne fait qu'un mois que j'ai repris même si j'ai l'impression que j'ai repris depuis bien plus longtemps. L'an passé avec un mois de préparation, je pense que j'aurais réalisé les mêmes temps. Ca fait du bien de retrouver la compétition. Cela aurait été mieux avec de la caisse et de la fraîcheur.

Vous sentiez-vous attendue pour ce retour ?
J'étais un peu stressée. Je me savais attendue. C'est ma première ''compet'' et je savais que je ne pourrais pas faire de super temps. Il y a beaucoup de monde. Je me sens un petit peu agressée.

Après votre échec à Pékin, avez-vous retrouvé l'envie de nager ?
Je ne l'avais pas perdue. Depuis que je suis à Marseille, ça se passe super bien. J'ai envie de m'entraîner. J'ai envie de réussir. J'ai envie que cela se passe bien pour tout le groupe, pour tous les gens qui s'entraînent avec moi et m'encouragent depuis le début de la saison.

Avez-vous digéré Pékin ?
De toutes les façons je n'ai pas le choix. Ca s'est fait tout seul même si c'est un peu difficile de se remettre à l'eau maintenant. J'ai besoin de ces moments pour remonter au plus haut niveau.

Pourquoi faites-vous l'impasse sur les championnats de France et d'Europe en petit bassin ?
Parce que cela ne fait qu'un mois que j'ai repris. Je ne suis pas prête pour faire des temps potables. Je préfère me concentrer et me préparer vraiment pour les championnats de France en grand bain.

N'est-ce pas la crainte d'une confrontation ?
Non ! Sinon je n'aurai pas fait la ''compet'' ici (à Saint-Dizier). Je n'ai pas peur de nager. Je n'ai pas peur de me confronter. C'est juste que je ne veux pas me mettre à l'eau tant que je ne suis pas prête.

Etes-vous bien à Marseille ?
Oui, très bien. C'est différent car ce n'est pas la même méthode de travail. Il y a un esprit de groupe. Je m'entraîne avec Romain (Barnier, entraîneur) et Manu (Poissier, entraîneur) dans deux groupes différents. J'ai pris de la force et il faut que j'en prenne encore pour tout mettre en forme dans l'eau.

Cette reprise est-elle aussi l'occasion de connaître son entraîneur en compétition ?
On apprend à se connaître même si je le connaissais déjà en tant que nageur. Cela ne se fera pas en deux jours et cela ne sera pas facile au début. Il faut des échecs et des bons temps pour que tout se mette en place.

Reprendre à Saint-Dizier, était-ce plus aisée qu'à Berlin où vous deviez aller d'abord ?
Non car c'est vous les journalistes, tout ce monde qui me met le stress. Et plus je suis stressée, plus je suis attendue et moins c'est facile. Berlin ou ici, je préfère ici car je suis avec tout le groupe, parce que Romain est là et qu'il est important d'avoir son coach avec soi pour réussir.

Vous attendiez-vous à un retour aussi médiatique ?
Je savais que vous seriez là. Cela me fait toujours un peu mal d'être observée, de ne pas pouvoir faire ce que je veux même au bord du bassin. D'avoir toujours des flashs sur moi même quand j'essaie de m'échauffer. C'est toujours un peu perturbant. Je pense que personne ne peut s'y habituer. On espère que cela va s'arrêter mais cela ne s'arrête pas. Je fais avec.

Que vous fixez-vous comme objectif ?
Je m'entraîne sérieusement pour aller jusqu'à Londres. Mon objectif, c'est de bien nager aux championnats de France à Montpellier en avril et me qualifier pour les Monde». (AFP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Natation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TROISIEME MI-TEMPS :: Les autres sports-
Sauter vers: